Copains des livres

Rencontres auteurs/lecteurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 et l'auto-édition ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Melle Parker
Admin


Nombre de messages : 1749
Localisation : Bruxelles/Belgique
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: et l'auto-édition ?   Jeu 24 Mai - 16:22

Une belle aventure, certes Liza, mais il ne faut pas que les éditeurs se sucrent sur notre dos et nos espoirs ce que font quelques uns en pensant (parfois à juste titre) qu'on est déjà bien content de voir notre manuscrit en livre. Péché d'orgueil ça.

Merci Richtoo pour tes explications et les prix. 3.50 euros c'est évidemment pas cher mais il faut voir la qualité. Un livre n'est pas l'autre non plus, et si un livre vaut 3.50 ou même 6 euros et qu'un éditeur n'en sort que 100 à la fois et qu'il demande 2 à 3000 euros à son auteur pour lui revendre des exemplaires juste avec un % dessus et non des exemplaires à 6 euros c'ela reste une affaire juteuse pour l'éditeur qui souvent ne prend même pas la peine de corriger correctement le manuscrit.
On a tous eu des livres avec des fautes.
Et si un éditeur sort X livres à 19 euros et qu'en fait le livre ne lui coûte que 6 euros l'exemplaire, même ses frais payés et le petit % qu'il donne à l'auteur cela reste une belle affaire. (vue de l'esprit d'un auteur qui douille, sans doute qu'un éditeur ne verrait pas les choses de la même manière évidemment)
Pour le jpe, si l'auteur donne une photo ou une image pas besoin d'infographiste quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le jpe

avatar

Nombre de messages : 310
Age : 44
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: et l'auto-édition ?   Jeu 24 Mai - 16:24

richtoo a écrit:
Dans le cadre de l’auto édition, j’ai deux collègues d’Aix les Bains qui ont sorti des ouvrages avec un prix de revient de moins de 3 euros pour 155 pages et 3.50 euros pour 250 pages (le tout pour 1000 exemplaires), auprès d’un imprimeur de St Etienne. Liza a sorti le dernier recueil de nouvelles pour 3.65 euros (je crois qu’ils se sont partagés 500 exemplaires).

Merci Richtoo de nous donner ces tarifs de 500 et 1000 ex qui corrobore ce que je disais plus haut : plus le tirage est important, plus le prix unitaire est faible : pour un livre de 250 pages, le prix unitaire varie de 12 € l'ex pour 25 exemplaires à 3,50 € pour 1000 exemplaires. L'amplitude de prix est importante à cause des frais fixes qui au lieu d'être divisés par 1000, ne le sont que par 25.

Avoir un prix unitaire bas est intéressant mais pour ça, il faut en sortir pas mal. Or, après il faut les vendre et ce n'est pas facile. Mais ce n'est pas facile non plus pour les grosses maisons d'édition.
A titre d'exemple, Gallimard imprime les livres de ses nouveaux auteurs à 4000 exemplaires environ et en moyenne les ventes ne sont que de 300 ex alors qu'ils disposent de représentants, de centaines de points de vente, d'attachées de presse... Donc ils perdent de l'argent sur ces livres car avec 300 ventes, les frais ne sont pas couverts (frais d'impression, frais de services de presse, pénalités de retours à payer au distributeur...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lejpe.canalblog.com
le jpe

avatar

Nombre de messages : 310
Age : 44
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: et l'auto-édition ?   Jeu 24 Mai - 16:32

Melle Parker a écrit:
Pour le jpe, si l'auteur donne une photo ou une image pas besoin d'infographiste quand même.

Si la photo (ou l'image) est utilisée telle quelle, il n'y a pas besoin d'infographiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lejpe.canalblog.com
Melle Parker
Admin


Nombre de messages : 1749
Localisation : Bruxelles/Belgique
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: et l'auto-édition ?   Jeu 24 Mai - 16:33

Je comprends bien que plus on en tire moins ça coute et c'est logique (c'est pas valable pour tout ni partout richtoo me comprendra (rires gras) ) et je suis étonnée que Gallimard par ex sorte autant d'exemplaires s'ils n'en vendent que 300, c'est con non ? Mais bon, je sais ce qui me reste à faire : j'envoi mes manuscrits à Gallimard avec la preuve que j'ai vendu 1000 livres et je les somme de m'éditer car je suis un bon coup littéraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le jpe

avatar

Nombre de messages : 310
Age : 44
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: et l'auto-édition ?   Jeu 24 Mai - 16:54

Melle Parker a écrit:
je suis étonnée que Gallimard par ex sorte autant d'exemplaires s'ils n'en vendent que 300, c'est con non ?

C'est l'effet pervers quand on dispose de centaines de points de vente : il faut les alimenter et donc imprimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lejpe.canalblog.com
Melle Parker
Admin


Nombre de messages : 1749
Localisation : Bruxelles/Belgique
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: et l'auto-édition ?   Jeu 24 Mai - 17:05

Ca c'est vrai il faut alimenter. Mon éditeur a pensé faire une sortie française de mon livre via sa succursale française mais le diffuseur lui demandait 5000 livres ce qu'il ne voulait pas sortir. Mais bon, Gallimard pourrait n'en sortir que 500 et décider de ne pas en mettre partout aussi ni de noyer la France.
Mais sortir des auteurs qui ne font que 300 ventes ça prouve qu'ils n'ont pas l'oeil pour trouver de bons auteurs non plus. Dire qu'on est tous ici ! On leur en vendrait nous des livres !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le jpe

avatar

Nombre de messages : 310
Age : 44
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: et l'auto-édition ?   Jeu 24 Mai - 17:43

Melle Parker a écrit:
Ca c'est vrai il faut alimenter. Mon éditeur a pensé faire une sortie française de mon livre via sa succursale française mais le diffuseur lui demandait 5000 livres ce qu'il ne voulait pas sortir.

Merci pour cet exemple Melle Parker car c'est ce qui met en difficulté les petits et moyens éditeurs, les contraignant parfois à mettre la clé sous la porte.

Imagine un éditeur qui est super content de trouver un diffuseur et un distributeur qui va le diffuser à plus grande échelle.
Alors qu'auparavant l'éditeur n'avait qu'une vingtaine de points de vente, tout d'un coup il en a 200.
Problème, il faut alimenter ces 200 points de vente. Si le diffuseur place 5 livres dans chaque librairie, 1000 livres sont nécessaires au minimum.
Tu prends le prix de Richtoo de 3500 euros pour 1000 exemplaires d'un livre faisant 250 pages, lequel est vendu 20 € TTC (18,96 HT).
La commercialisation (diffusion + distribution + libraire) prend 55% du prix du livre. Il ne reste plus que 8,53 € à l'éditeur.
Avec ces 8,53 €, il doit payer 3,50 € d'impression sur chaque livre, 10% de droits d'auteur (1,90 €). Il lui reste 3,13 € pour payer son loyer, ses charges, ses employés... On ne parle pas encore de bénéfice.
En touchant 8,53 € par livre, il faut qu'il vende 410 livres pour récupérer les 3500 € de l'impression (3500/8,53 = 410). S'il ne vend pas 410 livres, il perd de l'argent sur l'impression ; il perd encore de l'argent avec les retours des livres venant des 200 points de vente car au-delà d'un certain taux de retour, son diffuseur lui appliquera des pénalités financières. Et alors qu'il vient de perdre de l'argent avec ce titre, il faut qu'il continue à payer loyer, charges et salaires. L'entreprise peut encaisser un échec commercial, deux, trois mais au bout d'un moment la trésorerie ne peut plus suivre.

Dans la mesure où la majorité des livres perdent de l'argent, il est compréhensible qu'un éditeur hésite à prendre un nouvel auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lejpe.canalblog.com
Melle Parker
Admin


Nombre de messages : 1749
Localisation : Bruxelles/Belgique
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: et l'auto-édition ?   Jeu 24 Mai - 18:10

Superbes explications mais c'est quand même grave. Quand on pense qu'à la base celui qui a le plus travaillé c'est l'auteur et c'est lui qui gagne le moins alors qu'un diffuseur et un libraire ne font quasi rien (en tout cas rien de créatif) et ils ramassent la plus grosse mise !
Mais pourquoi la diffusion ne se fait pas à deux vitesses ? La France entière pour les grosses maisons d'éditions qui peuvent sortir 1000 ou 5000 livres et des régions choisies ou des libraires choisis pour les plus petites maisons ce qui leur permettrait de mettre moins de livres sur le marché.
En tout cas, moi je vois qu'avec mes 1500 exemplaire j'ai couvert la petite Belgique francophone et un seul diffuseur. Pour finir je vais être contente de ne pas être éditée en France !

Dans la mesure où la majorité des livres perdent de l'argent, il est compréhensible qu'un éditeur hésite à prendre un nouvel auteur. OK mais c'est que cet éditeur ne sait pas bien choisir car un livre qui ne se vend qu'à 400 ex sur tout le territoire de la France c'est alors qu'il y a de nombreux petits auteurs rejetés qui se débrouillent tous seuls et qui vendent parfois plus que cela.
En tout cas, Yannick tu expliques bien les choses. Ca fait pro !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katarina
Admin
avatar

Nombre de messages : 2123
Age : 58
Localisation : à vendre maison en ile de France
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: et l'auto-édition ?   Jeu 24 Mai - 18:40

C'est certain, ça ! Quand on n'est pas encore connu, même si on est dans toutes les librairies de France, on ne vendra pas ou si mal ... Vas-y Chantal, mais il te faut des preuves écrites !

_________________
http://perso.orange.fr/Francine.Ruellan
http://francineruellan.canalblog.com/

............................................

Depuis que les femmes écrivent, les hommes ont perdu des plumes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/maison-saintry/
le jpe

avatar

Nombre de messages : 310
Age : 44
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: et l'auto-édition ?   Jeu 24 Mai - 18:58

Melle Parker a écrit:
Dans la mesure où la majorité des livres perdent de l'argent, il est compréhensible qu'un éditeur hésite à prendre un nouvel auteur. OK mais c'est que cet éditeur ne sait pas bien choisir car un livre qui ne se vend qu'à 400 ex sur tout le territoire de la France c'est alors qu'il y a de nombreux petits auteurs rejetés qui se débrouillent tous seuls et qui vendent parfois plus que cela.

Melle Parker.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lejpe.canalblog.com
Melle Parker
Admin


Nombre de messages : 1749
Localisation : Bruxelles/Belgique
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: et l'auto-édition ?   Jeu 24 Mai - 21:36

Katarina a écrit:
C'est certain, ça ! Quand on n'est pas encore connu, même si on est dans toutes les librairies de France, on ne vendra pas ou si mal ... Vas-y Chantal, mais il te faut des preuves écrites !

Dés que j'ai la preuve je noie Gallimard de mes manuscrits. Je fais une OPA nom de djiou !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le jpe

avatar

Nombre de messages : 310
Age : 44
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: et l'auto-édition ?   Ven 25 Mai - 11:18

Extraits du livre L'édition littéraire aujourd'hui

Ainsi Michel Tournier (auteur et lecteur chez Gallimard) : « la majorité des romans de jeunes auteurs qu’on publie se vendent à 300 exemplaires. »

Ce que confirme Olivier Nora, responsable de Grasset, cité dans une des notes de l'ouvrage : « Le grand non-dit de notre profession, c’est que nous vivons sur un système de péréquation et de mutualisation des risques. Plus de 90% des ouvrages publiés perdent de l’argent. Moins de 10 % en gagnent et financent les pertes des autres, les frais de structure de nos maisons et, si possible, leurs marges. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lejpe.canalblog.com
Melle Parker
Admin


Nombre de messages : 1749
Localisation : Bruxelles/Belgique
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: et l'auto-édition ?   Ven 25 Mai - 11:40

Ben je vais me répéter : ils devraient tous changer de comité de lecture si celui-ci ne découvre que des navets alors que tant de bonnes histoires existent, prendre de vrais lecteurs par exemple . Je zone bcp dans les librairies et je dois dire que peu de livres m'attire. La page 4 est mal foutue ou l'histoire semble fade, tarabiscotée ou carrément insipide ou intellectuelle. A croire que les éditeurs ont des goûts de chiotte et souhaitent n'éditer que de la littérature visant à nous prendre les neurones. Quand j'en feuillette, je suis souvent arrêtée par l'écriture ardue, les idées hermétiques et je trouve rarement le délassement. Quel est le but réel des grandes maisons quand on voit la majorité de ce qu'ils éditent et le peu d'intérêts de ces livres ?
Pour moi un livre c'est une bonne histoire + une bonne histoire + une bonne histoire. Un bon résumé page 4 (et pas qu'une phrase d'humeur ou trois quatre tirées du livre) m'attire aussi. Quand j'achète de la nourriture l'emballage doit me dire tout ce que je veux savoir. Pour un livre c'est pareil. Vu les prix des livres les lecteurs font encore plus de sélection.
Donc, si 90% des livres font des pertes c'est qu'ils sont mauvais ou mal choisis. Et les maisons d'édition ne se posent pas de questions pointues sur le sujet ?
"Pourquoi les livres que j'édite ne trouvent pas de lecteurs ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le jpe

avatar

Nombre de messages : 310
Age : 44
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: et l'auto-édition ?   Ven 25 Mai - 11:59

Tu cernes mieux la situation que bien des éditeurs. Propose-leur tes services nom de d'là (comme dirait Katarina).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lejpe.canalblog.com
Melle Parker
Admin


Nombre de messages : 1749
Localisation : Bruxelles/Belgique
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: et l'auto-édition ?   Ven 25 Mai - 12:36

OK on va faire une lettre ouverte aux éditeurs. On dit ce que je viens d'écrire et on note nos noms (+ titre ouvrage) et le nombre de nos ventes (évidemment il faut dépasser les 300 livres vendus hein !) afin de leur prouver que sans infrastructures importantes on vent plus que certains de leurs auteurs et que "ON LE VAUT BIEN NOUS AUSSI" !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katarina
Admin
avatar

Nombre de messages : 2123
Age : 58
Localisation : à vendre maison en ile de France
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: et l'auto-édition ?   Ven 25 Mai - 13:10

MAIS OUI !!! SUPERBE IDEE ! Mon livre n'a pas été beaucoup placé en librairie, mais dans le peu où il a été, il s'en vendait deux par semaine, alors au niveau national, ça ferait un carton !

_________________
http://perso.orange.fr/Francine.Ruellan
http://francineruellan.canalblog.com/

............................................

Depuis que les femmes écrivent, les hommes ont perdu des plumes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/maison-saintry/
Melle Parker
Admin


Nombre de messages : 1749
Localisation : Bruxelles/Belgique
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: et l'auto-édition ?   Ven 25 Mai - 13:44

Donc les livres que les grands éditeurs éditent sont vraiment nuls. Faut qu'on leur dise qu'ils s'y prennent mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liza

avatar

Nombre de messages : 631
Age : 64
Localisation : NOYAL PONTIVY Morbihan
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: et l'auto-édition ?   Ven 25 Mai - 14:55

Excellente idée !
Melle Parker ! tu serais notre médiatrice auprès des éditeurs !

Pour ma part j'ai bien vendu l'an dernier pendant mes séances de dédicaces... et aussi par mon blog !
Pas 300 par livre (parce que j'en ai eu jusqu'à 6 livres à proposer par séance de dédicace) Mais en faisant le total, je ne suis pas loin des 400 en un peu plus d'un an !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theatremavie.canalblog.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: et l'auto-édition ?   Sam 13 Oct - 12:04

Je viens de lire rapidement tout ce qui concerne l'auto-édition et, en me présentant tout à l'heure je n'ai pas pensé à parler de mon premier roman. l'exemple de sylvain est trés interressant : je ne savais pas qu'on pouvait s'adresser personnellement à un salon du livre et le diffuser soit même. j'ai essayé ici dans ma région. Leclerc espace culturel me l'a pris et en a vendu 10 (des amis ou collègues à qui j'en ai parlé). Je n'a pas eu le courage de le présenter ailleurs. je sais vendre plein de choses mais pas ce que je fais moi-même.
Je l'ai mis sur un site : http://concordance.free.fr/artiste.php?id=40&lang=
il y manque la couverture dommage je n'ai pas pensé à la mettre mais une amie m'a illustré tous les extraits, ça donne une idée.
si vous allez sur le site concordance faites y un peu de navigation surtout si vous aimez la poésie. (pour ma part je ne suis pas fan c'est pourquoi je n'y resterai pas).
bien
je mets la barre sur la cuisine et j'attends vos commentaires
Revenir en haut Aller en bas
Katarina
Admin
avatar

Nombre de messages : 2123
Age : 58
Localisation : à vendre maison en ile de France
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: et l'auto-édition ?   Lun 15 Oct - 18:42

Bonjour pewa, je n'avais pas vu ton message; il faut dire que ta présentation est partie aux oubliettes, je l'ai effacée par inadvertance, pourrais-tu en refaire une ds la rubrique présentation, afin que nous puissions mieux te connaître ?
Alors comme ça, tu t'auto-édites ? Le site dont tu parles, comment on fait pour y entrer, ce'st payant ? Cela intéresserait notre amie melle parker, et moi bientôt.

_________________
http://perso.orange.fr/Francine.Ruellan
http://francineruellan.canalblog.com/

............................................

Depuis que les femmes écrivent, les hommes ont perdu des plumes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/maison-saintry/
sindbadboy

avatar

Nombre de messages : 76
Age : 59
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: et l'auto-édition ?   Mar 13 Nov - 20:20

Wouah !!! Je viens de lire tout ça et :

- considérant mon site gratuit de correction de textes ICI
- un bon carnet d'adresses d'imprimeurs à la demande, ou traditionnels d'ailleurs.
- une épouse dont créer des couvertures de livres est, entre autre choses, le métier.

Je devrais peut-être me lancer dans l'édition, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tnncie.cmonforum.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: et l'auto-édition ?   Ven 17 Avr - 12:55

Pour avoir travaillé dans une petite maison d'édition (dans le médical), je confirme les dires de Melle Parker concernant le diffuseur : un tiers de leur CA provenait des diffusés, c'était tout bénef pour eux car les représentants qu'ils présentent aux libraires un peu plus ou un peu moins de bouquins, ça ne coûte pas plus cher, c'est juste que ça rapporte.

Le problème, en littérature, c'est que les ouvrages manquent de dramaturgie et en deviennent doublement indigestes :
1. parce que du coup la structure narrative n'est pas optimisée et
2. parce que l'auteur, sentant peut-être qu'il manque quelque chose, se rabat sur des tournures tordues et autres indigestions inutiles (notamment des pavés de descriptions qui ne servent pas l'histoire ou un personnage et que les gens survolent sans lire).

Ceci dit, la lourdeur vient sans doute du fait qu'un éditeur aura plus tendance à publier un roman de 300/500 pages que de 150 pages, même si le gros est maladroit tandis que le petit est plus optimisé mais... trop petit, donc ne justifiant pas le prix de vente exorbitant du dit-livre. Exorbitant parce que la marge du libraire est proportionnellement exorbitante.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Katarina
Admin
avatar

Nombre de messages : 2123
Age : 58
Localisation : à vendre maison en ile de France
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: et l'auto-édition ?   Ven 17 Avr - 23:08

oh, pas trop d'accord. Les pavés que l'on voit sont du genre marc lévy ou grangé, et ils sont gros car imprimés gros.
En poche, ils deviennent normaux, c'est dire.

On trouve de tout, des gros dont on ne se lasse pas , des gros ennuyeux à mourir, des fins trop légers et des fins parfaits... moi, je ne suis pas aussi catégorique pour sérier les oeuvres.

_________________
http://perso.orange.fr/Francine.Ruellan
http://francineruellan.canalblog.com/

............................................

Depuis que les femmes écrivent, les hommes ont perdu des plumes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/maison-saintry/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: et l'auto-édition ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
et l'auto-édition ?
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» comparatif auto-édition et édition à la demande
» L'auto-édition
» double statut pour auto édition
» L'auto édition c'est de la merde ! ... Ou pas ?
» Créer ma maison d'édition et m'auto-éditer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Copains des livres :: Les maisons d'édition, la diffusion, la loi :: Les différentes maisons d'édition-
Sauter vers: