Copains des livres

Rencontres auteurs/lecteurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 séduire un éditeur

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
le jpe

avatar

Nombre de messages : 310
Age : 44
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: séduire un éditeur   Lun 13 Aoû - 12:38

Chaque éditeur applique les taux qu'il veut. Après, tout est affaire de négociation avec l'auteur. Si ce dernier a une notoriété et de bons chiffres de vente, il est en position de force pour obtenir un taux avantageux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lejpe.canalblog.com
Katarina
Admin
avatar

Nombre de messages : 2123
Age : 58
Localisation : à vendre maison en ile de France
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: séduire un éditeur   Lun 13 Aoû - 12:41

Edélios m'a tout de même certifié qu'il y avait des conventions et que la littérature jeunesse était la moins bien servie. Arthur a donc trois fois plus de mérite d'arriver à vivre de son écriture, il faut qu'il en vende des bouquins !

_________________
http://perso.orange.fr/Francine.Ruellan
http://francineruellan.canalblog.com/

............................................

Depuis que les femmes écrivent, les hommes ont perdu des plumes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/maison-saintry/
le jpe

avatar

Nombre de messages : 310
Age : 44
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: séduire un éditeur   Lun 13 Aoû - 13:33

Katarina a écrit:
Edélios m'a tout de même certifié qu'il y avait des conventions et que la littérature jeunesse était la moins bien servie. Arthur a donc trois fois plus de mérite d'arriver à vivre de son écriture, il faut qu'il en vende des bouquins !

Si par convention, Edélios entend des fourchettes de taux, alors oui. C'est souvent le taux le plus bas qui est inscrit sur les contrats.

D'après ce que j'ai vu du blog d'Arthur, il publie des livres grands formats mais aussi des poches. Donc oui il faut en vendre beaucoup pour avoir une rémunération correcte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lejpe.canalblog.com
Arthur Ténor

avatar

Nombre de messages : 88
Age : 59
Localisation : Bellerive/Allier - Vichy
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: séduire un éditeur   Lun 20 Aoû - 17:22

[quote="le jpe"]
Katarina a écrit:
il faut en vendre beaucoup pour avoir une rémunération correcte.

Je confirme ! En moyenne, je touche 30 cts par livre. Quand il s'agit de grands formats, c'est davantage parce que le livre est plus cher, mais à peine plus (ça démarre à 5 % chez Grasset par ex. pour 15 euros le morceau). Mais en jeunesse, on peut avoir de gros chiffres de ventes (6 à 10 000, c'est quand ça marche normalement.) Notons que les auteurs (et les illustrateurs) jeunesse complètent leurs revenus par des interventions en milieu scolaire et autre, qui sont rémunérées. Me concernant, je complète également par la programmation d'un salon. Cela dit, on ne roule pas sur l'or. J'attends le best of the best pour changer ma voiture... Wink


Dernière édition par le Lun 20 Aoû - 19:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arthurtenor.canalblog.com
Katarina
Admin
avatar

Nombre de messages : 2123
Age : 58
Localisation : à vendre maison en ile de France
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: séduire un éditeur   Lun 20 Aoû - 19:21

Mince ! c'est dur le métier d'artiste.
Je me demande si les droits d'auteur pour la littérature jeunesse sont moins élevés à cause de l'illustrateur qu'il faut rémunérer ?

_________________
http://perso.orange.fr/Francine.Ruellan
http://francineruellan.canalblog.com/

............................................

Depuis que les femmes écrivent, les hommes ont perdu des plumes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/maison-saintry/
Arthur Ténor

avatar

Nombre de messages : 88
Age : 59
Localisation : Bellerive/Allier - Vichy
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: séduire un éditeur   Lun 20 Aoû - 19:51

Le partage des droits avec l'illustrateur concerne les albums et les romans pour petits (jusqu'à 9 ans). Ensuite, c'est du forfait pour les couvertures.
L'explication est ailleurs. D'abord, bien souvent, les livres jeunesse sont des poches, donc moins bien rémunérés. Mais surtout, on considère (ou on a considéré) que la litt. jeunesse était une sorte de sous ou de demi-littérature (donc on sous ou demi-paye les artistes) A croire que nous ne sommes que de gentils raconteurs d'histoires, pas des vrais écrivains. Il n'est qu'à voir le peu d'intérêt des médias pour nos livres. En tout cas, on est en bas de l'échelle sociale (les traducteurs sont peut-être en-dessous encore), et c'est bien dommage (pas seulement pour le portefeuille).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arthurtenor.canalblog.com
Bloulou

avatar

Nombre de messages : 997
Age : 56
Localisation : Val d'Oise (95)
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: séduire un éditeur   Lun 20 Aoû - 20:08

Pourtant, pour avoir fait pas mal de salons, j'ai pu constater qu'à chaque fois les auteurs pour la jeunesse ont toujours beaucoup de public et vendent bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmotspartages.blogspot.com/
Arthur Ténor

avatar

Nombre de messages : 88
Age : 59
Localisation : Bellerive/Allier - Vichy
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: séduire un éditeur   Mar 21 Aoû - 19:18

Je confirme. On cartonne un maximum. Ex. à St Etienne, ça peut monter à 300 signatures en deux jours. J'étais ce dimanche à Chatel-Guyon (près de chez moi) ; j'ai dédicacé 120 bouquins et j'ai gagné sur l'ensemble de cette formidable journée... 40 euros à tout casser. Ca fait souvent pâlir d'envie les auteurs de litt. générale. Mais c'est normal. Nos livres valent 5 à 7 euros, et on en vend pour le petit dernier, celui qui entre au collège et... celui qui en sort ! Il m'arrive de signer pour la même famille huit à dix livres. En fin de journée, je peux évaluer le score à la puissance de la courbature au niveau de l'épaule.


Dernière édition par le Ven 28 Sep - 0:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arthurtenor.canalblog.com
Bloulou

avatar

Nombre de messages : 997
Age : 56
Localisation : Val d'Oise (95)
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: séduire un éditeur   Mar 21 Aoû - 19:26

Effectivement 40 euros pour tous ces bouquins vendus c'est peu, mais quel bonheur cela doit être de ne pas arrêter de signer !
Bravo en tout cas pour ces nombreuses ventes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmotspartages.blogspot.com/
Melle Parker
Admin


Nombre de messages : 1749
Localisation : Bruxelles/Belgique
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: séduire un éditeur   Mar 21 Aoû - 19:37

La vie d'artiste n'est pas facile, mais bon Monsieur ténor ton éditeur te paye quand même ! C'est pas comme le mien ! hahaha ! Tu n'as pas choisi le bon créneau, mais je suppose que tu écris parce que tu aimes cela, pas parce que tu veux gagner des sous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Ténor

avatar

Nombre de messages : 88
Age : 59
Localisation : Bellerive/Allier - Vichy
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: séduire un éditeur   Mar 21 Aoû - 19:53

Le métier d'écrivain est UN METIER, de passion certes, mais un métier. Cela signifie qu'on travaille dans le bonheur, mais avec la préoccupation permanente d'en vivre décemment. J'imagine qu'un boulanger n'a pas de préoccupation différente. Et en effet, pour devenir riche mieux vaut faire autre chose (la Star-ac ? ). Cela dit, il est parfois difficile de faire entendre à nos employeurs (et parfois à ceux qui veulent qu'on viennent faire des interventions chez eux) qu'on doit pouvoir vivre de notre activité. Figurez-vous que jusqu'en 1996, le métier d'écrivain n'existait pas. Notre caisse de retraite obligatoire a été créée en 2004 ! Mais oui ! Et nous exerçons la seule activité qui nous permet de toucher les indemnités chomage ou le RMI tout en gagnant des millions (de centimes). C'est pour cela qu'on rémunère si mal les auteurs, parce qu'on pense qu'ils font ça pour le plaisir, rien que le plaisir. Mais peu à peu, ça commence à évoluer. On a de moins en moins besoin d'expliquer ça à ceux qui nous demandent de travailler pour eux.


Dernière édition par le Mar 21 Aoû - 21:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arthurtenor.canalblog.com
Melle Parker
Admin


Nombre de messages : 1749
Localisation : Bruxelles/Belgique
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: séduire un éditeur   Mar 21 Aoû - 20:40

Autant pour moi !!!!!!!!!!!!!!
Toi tu écris pour vivre.
Mais la plupart des auteurs écrivent d'abord pour le plaisir sans rêver d'en vivre (enfin certains si, mais bon, c'est comme le loto, hein !)
Je suis heureuse de savoir que vous avez droit au RMI et au chômage. Comme les artistes ?
N'empêche que je trouve quand même triste que l'auteur, qui fait en fait le plus gros du boulot, se retrouve avec des cacahuètes à la fin et que tout le onde bouffe sur son dos ! C'est dé-goû-tant ! Oui monsieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzo63
Invité
avatar


MessageSujet: Re: séduire un éditeur   Mar 21 Aoû - 21:47

Arthur Ténor a écrit:
J'étais ce dimanche à Chatel-Guyon (près de chez moi)

Ce n'était pas la fameuse fête du livre qui était à Aigueperse avant ?
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Ténor

avatar

Nombre de messages : 88
Age : 59
Localisation : Bellerive/Allier - Vichy
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: séduire un éditeur   Mar 21 Aoû - 22:06

Oui, Enzo, c'est ce salon (23 ème édition) qui accueille aujourd'hui 240 auteurs. Tu connais, j'imagine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arthurtenor.canalblog.com
Enzo63
Invité
avatar


MessageSujet: Re: séduire un éditeur   Mar 21 Aoû - 22:17

Je connais, j'ai fais celui de 2002, celui de 2003 et quelques jours avant ceui de 2004, j'ai reçu une lettre recommandée de l'organisateur disant que ma présence était indésirable mais qu'il se gardait sous le coude ce que j'avais payé pour l'adhésion.

J'ai éclaté de rire quand j'ai reçu la lettre. Mon seul regret a été pour les 20 euros, car à l'époque, on était dans la misère noire.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Ténor

avatar

Nombre de messages : 88
Age : 59
Localisation : Bellerive/Allier - Vichy
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: séduire un éditeur   Mar 21 Aoû - 23:06

Quelles "misères" leur as-tu donc fait pour qu'on t'envoie une lettre avec AR ? C'est hallucinant. Un streap tease pour attirer le chaland ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arthurtenor.canalblog.com
Enzo63
Invité
avatar


MessageSujet: Re: séduire un éditeur   Mar 21 Aoû - 23:18

Pas du tout, il n'y a jamai eu ni esclandre, ni scandale à mon stand, j'avais vendu mes petits livres, tranquille. Et en 2004, le couperet, "votre présence est indésirable".

Je pense que des "bonnes âmes" ont dû lui dire que j'étais sur la "liste noire" et donc interdit de vente de livres. Je navais rien amené de bien scandaleux pourtant.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Ténor

avatar

Nombre de messages : 88
Age : 59
Localisation : Bellerive/Allier - Vichy
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: séduire un éditeur   Mar 21 Aoû - 23:25

Nous avons donc certainement dû nous croiser, puisque je fréquente ce salon depuis 1998. Le monde est petit.


Dernière édition par le Mer 26 Sep - 15:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arthurtenor.canalblog.com
Melle Parker
Admin


Nombre de messages : 1749
Localisation : Bruxelles/Belgique
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: séduire un éditeur   Mer 26 Sep - 13:47

Et bien je tiens à vous mettre ici le résumé du courrier que je viens de recevoir d'une grosse maison d'édition belge à qui j'avais envoyé un manuscrit de roman il y a plusieurs mois (pour preuve, j'avais complètement oublié !)

Au-delà du Paradis,

Chère madame, La marée de manuscrits qui nous submerge continuellement ne nous a pas permis de vous répondre plus tôt (la jungle je vous dis ! chantal dixit)....
Malgré ses grandes qualités et son originalité, il n'a pas été retenu car les manuscrits des auteurs "maisons" (ben voyons) et ceux de deux auteurs d'autres maisons d'édition complètent notre programme jusqu'en 2009. Il ne nous reste désormais peu de possibilités d'ouvrir le catalogue à de nouvelles plumes, désolés !


Donc, même si notre manuscrit plait, l'éditeur le refuse car il privilégie les auteurs maisons et ceux qui ont déjà fait leur preuve ailleurs.
(Je ne me souviens plus si j'avais dit sur ma lettre que j'avais fait de bonnes ventes avec le premier livre, mais visiblement les "scores" et nos éditions précédentes sont à mettre en exergue !)

Si cela ne vous déprime pas de lire cela ?

Qu'on ne plaise pas c'est une chose, mais qu'on plaise et que ce soit encore non, là, ça me scie !

J'admets qu'un éditeur n'a pas les moyens d'éditer tout ce qu'il aime, mais bon, est-ce que les auteurs "maisons" produisent tous les ans des manuscrits capables de devenir d'office de bons livres qui se vendront ? On sait tous que les auteurs reconnus ne sont pas égaux à eux-mêmes d'un livre à l'autre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katarina
Admin
avatar

Nombre de messages : 2123
Age : 58
Localisation : à vendre maison en ile de France
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: séduire un éditeur   Mer 26 Sep - 14:54

je crois qu'on pourra redire sans fois les mêmes choses : on est cuit ! silent

Toute la pub que je vois dans la presse, c'est pour des nouveaux auteurs déjà célèbres, car chroniqueurs à la télé, ou rédacteurs dans un magazine, ou le fils de machin truc chouette, etc.¨Pas de place pour les autres, mais hélas, dans la vie , ça marche beaucoup comme ça aussi.
On est né "rien", on restera rien.
Chez liddle , ils bradent régulièrement des livres de lafont, ça m'interpelle, des beaux romans vendus 2,5 seulement ! Peut-être qu'ils s'intéresserait à nous ce lafont avec un seul F ?

_________________
http://perso.orange.fr/Francine.Ruellan
http://francineruellan.canalblog.com/

............................................

Depuis que les femmes écrivent, les hommes ont perdu des plumes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/maison-saintry/
Arthur Ténor

avatar

Nombre de messages : 88
Age : 59
Localisation : Bellerive/Allier - Vichy
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: séduire un éditeur   Mer 26 Sep - 15:02

Je comprends ton désappointement. Les éditeurs fonctionnent comme des entreprises. Le service éditorial dispose d'un
" budget " annuel pour renouveller son catalogue et éventuellement l'étoffer. Dis-toi que même les auteurs " maison " se voient refuser des textes pour ces mêmes raisons. Ou alors, ils patientent. Un exemple perso. J'ai proposé un texte chez Plon accepté début 2007. Il ne sera publié qu'en 2009. Je suis un auteur "Maison", alors imagine les quidams. Je sors en novembre un texte chez Pocket dont le contrat date d'il y a deux ans et en mai prochain un autre chez Lattès accepté (et payé depuis déjà 18 mois ! ) ALors, oui, il y a embouteillage ! En France la rentrée littéraire, c'est 780 romans. Mais derrière, il y a sûrement pas loin de 7 800 manuscrits qui attendent. Pour autant, il ne faut pas se décourager. Mais le réalisme oblige à dire que, soit on propose quelque chose de vraiment " irresistible ", voire d'execptionel, soit on essaie de passer la petite édition, ce qui d'ailleurs n'est pas gage d'insuccès (vois le cas Darieusecq).


Dernière édition par le Mer 26 Sep - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arthurtenor.canalblog.com
Melle Parker
Admin


Nombre de messages : 1749
Localisation : Bruxelles/Belgique
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: séduire un éditeur   Mer 26 Sep - 15:03

Surement pas. Michel Lafon fait les livres des vedettes et des personnes médiatisées. Beaucoup de biographies. Les princesses, les animateurs télés, etc. Il ne prend QUE des gens connus. D'où, quand cela ne se vend pas des livres bradés n'importe où. J'avais acheté ainsi un livre de la pricesse hermine de clermont tonnerre une nullité profonde (le livre, la fille je ne sais pas)
Il y a des gens qui arrivent dans la vie malgré tout sans être connus et sans appuis précis, mais bon, c'est comme gagner au lotto sans aucun doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katarina
Admin
avatar

Nombre de messages : 2123
Age : 58
Localisation : à vendre maison en ile de France
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: séduire un éditeur   Mer 26 Sep - 15:08

c'est un peu étonnant tt de même, les livres sont marqués 20 euros au départ. En comptant le transport, il ne reste rien à l'éditeur. Ou alors, il les donne, pour sauver la planète, éviter de brûler du papier bêtement. Moi, j'en ai un excellent en mains : l'anneau de vérité, de nancy picard.

_________________
http://perso.orange.fr/Francine.Ruellan
http://francineruellan.canalblog.com/

............................................

Depuis que les femmes écrivent, les hommes ont perdu des plumes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/maison-saintry/
Melle Parker
Admin


Nombre de messages : 1749
Localisation : Bruxelles/Belgique
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: séduire un éditeur   Mer 26 Sep - 15:36

Oui, pourquoi les éditeurs bradent ainsi les livres pour ne rien gagner ? Va savoir. Arthur Ténor le sait peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katarina
Admin
avatar

Nombre de messages : 2123
Age : 58
Localisation : à vendre maison en ile de France
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: séduire un éditeur   Mer 26 Sep - 15:43

Citation :
Malgré ses grandes qualités et son originalité, il n'a pas été retenu car les manuscrits des auteurs "maisons" (ben voyons) et ceux de deux auteurs d'autres maisons d'édition complètent notre programme jusqu'en 2009. Il ne nous reste désormais peu de possibilités d'ouvrir le catalogue à de nouvelles plumes, désolés !
ce qui m'étonne, c'est pourquoi ils lisent s'ils savent que c'est bouché... hum.... hum

_________________
http://perso.orange.fr/Francine.Ruellan
http://francineruellan.canalblog.com/

............................................

Depuis que les femmes écrivent, les hommes ont perdu des plumes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/maison-saintry/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: séduire un éditeur   

Revenir en haut Aller en bas
 
séduire un éditeur
Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Collection] Le roman du charme / Guy Le Prat éditeur /Paris
» [RESOLU] Supprimer ou réduire horloge sur le HOME
» Un truc pour réduire le temps de chauffe d'une machine
» [éditeur] Presses Sélect
» 06 Menton éditeur MTIL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Copains des livres :: Les maisons d'édition, la diffusion, la loi :: Séduire un éditeur-
Sauter vers: