Copains des livres

Rencontres auteurs/lecteurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aussi loin que la mort

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
le jpe

avatar

Nombre de messages : 310
Age : 44
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Mer 15 Aoû - 12:05

Lirado, voici mes conseils : commence par écrire toute l'histoire comme tu le sens. Ainsi, tu auras le canevas de ton récit. Pour le moment, l'aspect technique est secondaire (style, orthographe, syntaxe...) car ce qui fait l'atout d'un livre, c'est d'abord son histoire. A quoi bon avoir un livre bien écrit si l'histoire ne donne pas envie au lecteur d'aller jusqu'à la dernière page ? Une fois satisfaite de la trame, là les corrections, les modifications, les ajouts, etc., entreront en compte. C'est là que les conseils d'azul seront utiles.

Il faut aussi que tu écrives ton livre pour toi, pas uniquement pour les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lejpe.canalblog.com
Katarina
Admin
avatar

Nombre de messages : 2123
Age : 58
Localisation : à vendre maison en ile de France
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Mer 15 Aoû - 12:26

je suis d'accord avec toi, jpe, lirado doit écrire pour elle-même, mais où je ne suis pas d'accord, c'est quand tu dis qu'il faut écrire tout le livre avant de s'interroger. Mais après... il y a trop de boulot !!

J'ai tenté d'aider une amie qui faisait trente fautes par pages, eh bien, j'ai vite renoncé! Comment veux-tu qu'on ne se décourage pas devant l'ampleur d'une telle tâche ?
Quand j'ai lu le livre d'azul, ce fut un réel plaisir, quand j'ai essayé de lire le livre de la personne en question, ce fut un réel cauchemar.
Quand on débute, je crois au contraire qu'on doit se contenter de courts textes et les faire corriger, on ne peut que s'améliorer pour la suite. Moi, je suis disposée à aider n'importe qui s'il est disposé lui-même à faire des efforts et je sais que lirado est disposée à en faire. Je ne peux qu'encourager cette jeune fille adorable qui a envie d'écrire un livre, rien que ça, c'est formidable.

_________________
http://perso.orange.fr/Francine.Ruellan
http://francineruellan.canalblog.com/

............................................

Depuis que les femmes écrivent, les hommes ont perdu des plumes.


Dernière édition par le Mer 15 Aoû - 14:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/maison-saintry/
Melle Parker
Admin


Nombre de messages : 1749
Localisation : Bruxelles/Belgique
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Mer 15 Aoû - 12:34

Pourquoi il y a un ciseau au dessus de ton texte Kata ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Mer 15 Aoû - 12:37

je prends en note. Pour répondre à JPE j'ai déja écris l'histoire une fois entièrement mais je me suis rendu compte à la fin que ça n'allait pas au niveau de la cohérence...
Je réécris donc sur un livre déja fini, mais les modifications étant colossales, c'est comme écrire un autre livre.
Maintenant que je comprends mieux comment fonctionne la relecture grace à vos remarques, je mets tout en pratique ( enfin le mieux que je puisse). Promis je posterai plus rien directement après l'avoir écrit et relu qu'une ou deux fois.
Cela dit, on trouve toujours des modifications à faire sur un texte car on a pas le même point de vue que la personne qui écrit...
Par exemple mon Prologue, je l'ai corrigé une dizaine de fois mais Azul à relever encore des imperfections.
Revenir en haut Aller en bas
Katarina
Admin
avatar

Nombre de messages : 2123
Age : 58
Localisation : à vendre maison en ile de France
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Mer 15 Aoû - 12:40

bravo bravo bravo lirado !

tu es formidable, c'est comme ça qu'il faut envisager ta future carrière d'écrivain. Je t'aiderai, je te le promets.

_________________
http://perso.orange.fr/Francine.Ruellan
http://francineruellan.canalblog.com/

............................................

Depuis que les femmes écrivent, les hommes ont perdu des plumes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/maison-saintry/
Katarina
Admin
avatar

Nombre de messages : 2123
Age : 58
Localisation : à vendre maison en ile de France
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Mer 15 Aoû - 12:47

Melle Parker a écrit:
Pourquoi il y a un ciseau au dessus de ton texte Kata ?
C'est pour montrer que tu n'as pas lu ce message.

_________________
http://perso.orange.fr/Francine.Ruellan
http://francineruellan.canalblog.com/

............................................

Depuis que les femmes écrivent, les hommes ont perdu des plumes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/maison-saintry/
azul47

avatar

Nombre de messages : 359
Age : 60
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Mer 15 Aoû - 12:59

Merci à vous trois de remettre les choses à leur place, j'ai eu peur pendant un moment.
En fait, je crois que concernant Lirado, un facteur essentiel entre en ligne de compte, c'est son âge. A 17 ans, on ne peut avoir la même maturité qu'à 30 ou 40 ans.
A cet âge-là, j'étais première de ma classe en rédaction, mais quand je me relis aujourd'hui, je me dis que mes écrits étaient bien naïfs, et je me demande comment le prof avait pu me mettre 16, à l'époque.

Ensuite, les techniques d'écriture, ça s'apprend (je dis ça comme si je les maîtrisais mouahahah), mais j'ai commencé à comprendre certaines choses, et c'est ce que je voulais partager avec Lirado.
Qu'elle débroussaille d'abord son texte, et ensuite (essayer) de lui montrer comment on rend un texte vivant en créant les images que le lecteur peut voir, ce qui donne envie de lire jusqu'au bout. Mais pour cela, j'avais besoin de vous, car je suis moi-même en train d'apprendre.

Bien sûr qu'il faut essayer de rendre le texte le meilleur possible, mais comment faire quand on ne sait pas où on va. Je crois que c'est quelque chose qu'on ne peut pas faire seul. Pas pour un premier roman en tout cas, et pas à l'âge de Lirado.

Je suis assez d'accord avec jpe. Que Lirado écrive son histoire en entier, elle aura sa trame, et ensuite elle pourra retravailler le tout. Mais certes, je vous l'accorde, c'est un travail de titan.

Par contre, c'est vrai qu'au départ on écrit pour soi, mais vient un moment où on a envie aussi d'être lu. Et ce fichu lecteur veut des détails. Il ne veut pas se contenter de savoir que l'arbre est unique, comme dans le prologue de Lirado, il veut savoir pourquoi il l'est, il veut que des images se créent dans sa tête pour avoir l'impression de vivre l'histoire en même temps que les héros. C'est ce que je voulais expliquer à Lirado.

Mais tout cela s'apprend, et si personne ne vous le dit, comment le savoir ?

J'écrivais beaucoup à l'âge de Lirado, et j'aurais aimé à cette époque que quelqu'un me conseille. Même si l'écriture est un partage où l'on est toujours seul finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melle Parker
Admin


Nombre de messages : 1749
Localisation : Bruxelles/Belgique
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Mer 15 Aoû - 14:08

Comme tu parles bien Azul et que tu es sage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katarina
Admin
avatar

Nombre de messages : 2123
Age : 58
Localisation : à vendre maison en ile de France
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Mer 15 Aoû - 17:02

lirado est aussi à un âge où elle se formalisera moins qu'un adulte borné et entêté (moi, ha ha ha !), elle a l'habitude d'avoir l'avis de ses professeurs qui ne lui font pas de cadeaux, tout en étant indulgents comme le souligne azul. Se remettre en question dès son âge est une grande preuve d'intelligence, combien d'adultes en sont capables ?
J'avoue que je suis dure, très dure peut-être, parce que j'ai en moi le côté "professeur exigeant" et que je sais qu'encenser stupidement n'a jamais fait progresser personne. Je sais aussi qu'il faut encourager mais les encouragements se méritent. Mon discours ne s'adresse pas spécialement à lirado, mais je suis fatiguée de constater comme les gens veulent des compliments sans jamais admettre les reproches, moi y compris sans doute, je me mets dans le lot, ha ha ha ! je me fatigue moi-même, c'est tout dire ! On ne peut que féliciter lirado qui a déjà écrit un livre à 17 ans, qu'est-ce que ça va être plus tard, elle va nous remplacer zola peut-être ?

ps : pour avoir une telle sagesse, azul a dû lire toute la série des BARBARA CARTLAND ! (voir dans la rubrique'les lecteurs ont la parole".)
lol!

_________________
http://perso.orange.fr/Francine.Ruellan
http://francineruellan.canalblog.com/

............................................

Depuis que les femmes écrivent, les hommes ont perdu des plumes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/maison-saintry/
Melle Parker
Admin


Nombre de messages : 1749
Localisation : Bruxelles/Belgique
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Mer 15 Aoû - 17:04

Et en plus tu radotes : tu mets ton message deux fois à deux heures différentes. Ca ne s'arrange pas avec l'âge ça tu sais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katarina
Admin
avatar

Nombre de messages : 2123
Age : 58
Localisation : à vendre maison en ile de France
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Mer 15 Aoû - 17:09

ça va ! j'ai effacé, na !

_________________
http://perso.orange.fr/Francine.Ruellan
http://francineruellan.canalblog.com/

............................................

Depuis que les femmes écrivent, les hommes ont perdu des plumes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/maison-saintry/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Mer 15 Aoû - 18:23

que de conseils ! je prends en note tout dans ma petite tête Wink
Revenir en haut Aller en bas
azul47

avatar

Nombre de messages : 359
Age : 60
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Mer 15 Aoû - 23:42

Citation :
ps : pour avoir une telle sagesse, azul a dû lire toute la série des BARBARA CARTLAND ! (voir dans la rubrique'les lecteurs ont la parole".)
J'ai très peu lu Barbara Cartland. Par contre, je suis une incorrigible travailleuse sociale en constante déformation professionnelle mouahahah (et j'espère bien que je n'en guérirai jamais)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Lun 27 Aoû - 2:03

J'avais pris le temps de le lire, sur tnn, il y a quelques jours de cela. Vraiment très réussi. J'attends impatiemment la suite de l'histoire. Et tout cas, je n'aurais jamais pensé que tu avais 17 ans. Un avenir certain dans l'écriture. C'est indéniable.

Garçon ou fille ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Mar 28 Aoû - 13:11

merci K', tu écris toi aussi très bien et je suis une fille pour répondre à ta question. J'écris la suite mais je la met sur le forum tnn. Enfin pas en ce moment puisque je préfère avancer plutot que de remanier les premiers chapitres.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Ténor

avatar

Nombre de messages : 88
Age : 59
Localisation : Bellerive/Allier - Vichy
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Mar 28 Aoû - 20:25

Un mini conseil d'écriture sur le texte de Lirado.
Plus c'est simple, mieux c'est. On pèche souvent par excès de détails et autres redondances, qui montrent qu'on n'a pas confiance en son écriture ou les capacités d'imagination du lecteur. Je te donne un exemple, voici une phrase tirée de ton texte : " La végétation était apparu en son sein et le lieu était à présent envahit par les herbes folles qui n’avaient pas été tondues depuis des années. "

Si les herves sont "folles" c'est que la pelouse n'a pas été tondue. Donc tu peux enlever la tonte. De même, l'herbe, c'est de la végétation. Donc s'il y en a, il y a de l'herbe. On peut simplifier... Je te propose une autre formulation :
" Ces ruines étaient devenues le paradis des herbes folles " Et on a tout compris ! Enfin, j'espère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arthurtenor.canalblog.com
Bloulou

avatar

Nombre de messages : 997
Age : 56
Localisation : Val d'Oise (95)
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Mar 28 Aoû - 20:38

Jolie leçon !
Et c'est tellement vrai ce que tu dis, d'où l'importance des relectures et du recul par rapport à ses propres écrits afin de corriger ces redondances que l'on peut écrire dans l'action...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmotspartages.blogspot.com/
Katarina
Admin
avatar

Nombre de messages : 2123
Age : 58
Localisation : à vendre maison en ile de France
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Mar 28 Aoû - 20:55

On voit l'oeil du professionnel ! ne te décourage pas lirado, tu vas y arriver ! sunny

_________________
http://perso.orange.fr/Francine.Ruellan
http://francineruellan.canalblog.com/

............................................

Depuis que les femmes écrivent, les hommes ont perdu des plumes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/maison-saintry/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Sam 1 Sep - 0:07

merci du conseil Arthur, j'aime bien ta nouvelle phrase. Entre temps j'avais modifié cette phrase qui était trop lourde mais elle n'était pas aussi bien tournée que la tienne alors je vais remplacer.
J'ai modifié pas mal mon prologue depuis cette version...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aussi loin que la mort
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» D'aussi loin que l'infini, tu descends jusqu'ici...
» Emily GRAYSON (Etats-Unis)
» Learn to fly (faîtes voler un pingouin aussi loin que possible)
» Aussi loin vont les nuages
» Les philosophes meurent aussi - Critchley Simon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Copains des livres :: Découvertes :: Ecrits cherchent éditeur ou critiques-
Sauter vers: